Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 07:07

Toujours dans le souci d'alimenter les besoins de l'équipe déco, Nicolas Riffaud, le directeur artistique de Mauvaise graine, a imaginé la communication du Domaine de Thusson :

affiche-portes ouvertes

affiche-beaujolaisnouveau

 

Comme le domaine a une histoire, sa communication aussi :

affiche-vintage

 

Partager cet article
Repost0
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 07:05

DSC 2678le petit boisroute du cimetière

 

Partager cet article
Repost0
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 07:25

Pour les besoins de Mauvaise graine a été inventé le Domaine de Thusson, contraction du Domaine de Thulon et du Domaine des Samsons, les deux domaines où seront tournés les intérieurs...

En complément du travail de Théo Sackur, le chef décorateur, Nicolas Riffaud à imaginé le packaging de ce qui pourrait être la gamme de vin produite par Robert Jomard (interprété par Gilles Masson), viticulteur exploitant sur le Domaine de Thusson, à Lantignié.

 

affichette-vins

 

Ci-dessous, quelques unes des étiquettes qui recouvriront les bouteilles dans le bureau de Robert :

 

beaujolais-villages-2009

BROUILLY2006

rosé

 

Et pour finir, un des diplômes qui récompense la qualité de son vin :

diplome-grandconcours

 

Partager cet article
Repost0
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 07:12

- Comment as-tu débuté dans le cinéma ?

J'ai presque toujours voulu être scripte. Je voulais travailler sur des tournages de films parce que j'ai toujours été attirée par la réalisation et c'était pour moi un formidable moyen d'apprendre aux côtés de réalisateurs. Un p'tit Bac L option cinéma/audiovisuel puis une rencontre et je suis partie apprendre le métier sur des tournages de court métrages. Ce sont les autres postes qui m'ont appris à quoi je servais. Et puis trois assistanats aux côtés de professionnelles sur des films plus longs sont venus renforcer mon expérience. Mais j'ai encore beaucoup à apprendre !

 

- En quoi consiste exactement ton métier de scripte ? 

C'est la secrétaire du tournage. Elle fait des comptes rendus pour la production, des comptes rendus pour le labo et des comptes rendus pour le montage. Au delà de ça, elle veille à ce qu'aucune erreur ne soit faite en ce qui concerne la continuité du film. Pendant le tournage, on casse le puzzle, parce que tout le film est tourné dans le désordre, mais au montage final il va falloir que toutes les pièces s'encastrent correctement les unes dans les autres ! La scripte veille à ça, à tous points de vues (technique et narratif), et le scénario devient donc son principal outil de travail.

 Eugenie Bourdeau

- Que préfères-tu dans ton métier ?

Ce que je préfère, c'est le relationnel avec l'équipe. Humainement, un tournage c'est une aventure, une traversée vers un même point : la naissance d'un film qu'on aura tous porté et protégé ensemble et c'est cette expérience que j'aime.  


 - As-tu des anecdotes concernant ton métier ?

Sur Parlez-nous de l'amour de Mathieu Zeiting, nous avons dû retourner une bobine entière une ou deux semaines après la fin du tournage. Il y a eu un problème de magasin défectueux qui avait griffé toute la bobine. J'ai compris l'importance de toutes mes notes et l'intérêt de ne pas s'en débarrasser une fois le tournage fini. Nous tournions au centre océanographique, il a fallu relouer les lieux et le temps d'une demi journée, tout le monde a du se replonger dans l'univers du film et les souvenirs du tournage pour être parfaitement raccord avec ce que nous avions fait. C'était pas commun et intéressant. Cela dit, malheureusement, il n'est pas exceptionnel que ce genre de chose arrive.

 

Eugénie pendant les repérages

- Peux-tu me parler d'autres projets qui t'ont marquée ?

Ma troisième expérience a été C'est noël déjà ! de Siegfried, avec Roschdy Zem et Elodie Bouchez (entre autres). On m'a appelé pour ce travail un dimanche soir vers 20h et le tournage commençait le lendemain à 5h du mat ! Siegried est un réalisateur très atypique, son court de 25 minutes se résumait à un scénar de trois pages et nous avions 4 jours de tournage ! C'était très intense. Ce mec fait tout, de la composition de la musique au cadre et l'équipe technique était toute petite (6 ou 7 personnes). Nous ne savions pas à l'avance ce que nous allions faire, le film se dessinait au fur et à mesure. Moi j'avais les yeux rivés sur son doigt pour savoir quand est ce qu'il commençait et s'arrêtait de filmer. J'étais totalement larguée ! D'ailleurs j'ai fait beaucoup d'erreurs et les comédiens (heureusement professionnels !) s'amusaient à faire des erreurs vestimentaires pour me tester. Je ne voyais rien ! Tout le monde était très pro, c'était intense et génial et puis le film est très bien. Siegried a fait deux longs depuis.

Peu après, j'ai travaillé sur Je veux descendre de Sylvie Voyer, plus connue sous le nom de Sylvie Testud. Sa première et (je crois) dernière réalisation. Je ne sais pas pourquoi d'ailleurs. Le film est très drôle et original, tout à l'image de la réalisatrice, et le tournage était aussi très drôle et original, semblable à une grosse bande de potes qui s'amusent. Souvenir inoubliable.

Enfin, il y a eu Le mal de Claire de notre Niko H a nous. Une espèce de consécration professionnelle, ou d'un coup je comprenais toute l'importance de mon rôle sur le film et j'étais totalement respectée dans mon travail. Je m'y suis sentie très bien. J'aime l'univers cinématographique de Nicolas et c'était formidable de travailler avec quelqu'un en sachant que l'on fait le même film et qu'on se comprend parfaitement. C'était très pro, et d'une passion communicative, et puis j'aime beaucoup le film.

 

Un simple pas- Comment as-tu connu Nicolas Habas?

Il m'a contacté par l'intermédiaire d'une amie alors qu'il cherchait une scripte pour le tournage du Mal de Claire. On a très vite été complice. Professionnellement, mais cela passe forcement aussi par de l'humain. On a aimé travailler ensemble et d'ailleurs c'est avec Nicolas que j'ai réécrit le scénario de mon premier court : Un simple pas. Et une fois de plus c'était sans fausse note.

 

- Quelles sont les éventuelles contraintes que tu penses rencontrer sur le tournage de Mauvaise graine

Je n'ai plus travaillé comme scripte depuis 6 ans. Depuis Le mal de Claire, qui était déjà une petite respiration hors d'un quotidien qui m'a imposé d'arrêter ce métier malgré moi. Je reviens la peur au ventre de ne plus savoir faire mais rassurée de faire ce film aux côtés de Nicolas. Et puis le scénario me prend aux tripes alors je suis déjà investie par l'envie de faire de mon mieux. Ma contrainte c'est moi-même. Garder confiance en soi et faire que le travail d'équipe se passe dans les meilleures conditions possibles. Si l'équipe est soudée, presque tout peut nous arriver car nous serons armés pour prendre les bonnes décisions. Si humainement ça cloche, d'un rien tout peut basculer et la qualité du film s'en ressentirait. Cela dit j'ai très peu de mauvais souvenirs de tournages, et au-delà du travail, je me languis aussi de cette nouvelle aventure humaine.

 


Partager cet article
Repost0
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 07:08

Nous recherchons des figurants bénévoles pour plusieurs séquences de vendanges dans les alentours de Lantignié (près de Beaujeu).

 

DATES : du lundi 30/08/2010

au samedi 04/09/2010

 

Un casting sera organisé jeudi 26 août 2010

dans la salle Joseph Descroix sur la place de Lantignié, à 18h 30

 

PROFIL : Homme ou femme entre 16 et 55 ans

 

Merci de contacter Emmanuelle au 06 08 56 99 55

ou par mail avec photos, contacts et disponibilités : mauvaisegrainelefilm@gmail.com

 

VENEZ NOMBREUX !

 


Partager cet article
Repost0
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 08:36

Martine prépare les menus,raisin mûr

Emmanuelle court après les figurants,

Yvan essaye les oreillers de toutes les chambres,

Mikaël se dit que ca va pas être de la tarte,

Olivier a promis de se raser (?)…

Dans 7 jours, on va tourner !

 

 

 

Partager cet article
Repost0
22 août 2010 7 22 /08 /août /2010 12:35

Caméra : Panavision Lightweight

Série optique : Panavision Primo

Comédienne : Sophie Muller

Assistante caméra : Salomé Gadafi

Directeur de la photographie : Xavier Dolléans

Plans tournés en Champagne avec la complicité de Alga Panavision, de Fuji Films et des laboratoires Ciné Dia

 

Partager cet article
Repost0
21 août 2010 6 21 /08 /août /2010 12:29

 

Qu'est ce qu'un plan de travail ?

Le plan de travail (PdT), c'est le calendrier chronologique des journées de tournage. Il est élaboré par l'assistant réalisateur, sur la base du scénario et du dépouillement, qui liste les contraintes propres à chaque séquence : nombre de personnages dans chaque scènes, type de décor, scène de nuit ou de jour, accessoires présents dans la scène, effets de caméra ou de lumière… Le PdT regroupe ces différents éléments et les confronte à la réalité des lieux de tournage et de leurs contraintes techniques et logistiques, pour déterminer le planning de tournage (c’est-à-dire savoir dans quel ordre vont être tournées les scènes). Il est primordial de pouvoir estimer le plus précisément possible le temps nécessaire à la mise en place de la décoration, de la machinerie, de l'éclairage et des répétions, parce que la durée du tournage, donc son coût, en dépend directement. Le PdT est donc le principal outil qui permet à l'assistant réalisateur d'assurer le bon déroulement du tournage.

 

fleurPourquoi fallait-il attendre la fleur pour déterminer les dates de tournage de Mauvaise graine ?

La fleur de vigne est un élément important dans la vie des viticulteurs parce que c'est son apparition qui détermine le ban des vendanges, c'est à dire l'ouverture officielle des vendanges. Cette fleur apparait à la mi-juin, par temps chaud et ensoleillé. Les viticulteurs estiment qu'ils commenceront leurs vendanges cent jours après, avec une marge de plus ou moins 10 jours, en fonction de l'ensoleillement et des pluies estivales.

Cette année, la fleur est apparue sur la commune de Lantignié autour du 15 Juin, ce qui implique un début de vendanges aux environs du 15 septembre. Pour Mauvaise graine, le scénario situant l'histoire en pleine période de vendanges, il nous était impératif d'avoir un décor naturel au plus proche de la réalité. Nous voulions filmer des vignes non vendangées, avec du raisin arrivé à maturité, pour renforcer le réalisme du scénario. Mais nous avons d'emblée abandonné l'idée de tourner pendant les vendanges, craignant de gêner les viticulteurs avec la lourdeur logistique qu'implique un tournage. Nous avons donc calé un début de tournage quinze jours avant la date pressentie pour les vendanges. Cela nous permet de nous approcher au plus près de la réalité et de profiter pleinement du paysage s'offrant a nous, presque cent jours après la fleur…

P1010226

Partager cet article
Repost0
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 12:17

Chantons la vigne beaujolaise (trad.), interprété par Christian Brac De La Perrière.

 

Pour une écoute confortable, veillez à mettre sur pause le lecteur de la B.O. situé dans la colonne de droite !

 

 

Par un beau soir de septembre

J’ai vu le jour dans un cuvier

On m’a couché dans un panier

Un joli petit panier d’osier

 

Une cave fut ma chambre

J’eus un tonneau pour oreiller

On m’a donné en guise de bon lait

Un canon de beaujolais

 

Chantons la vigne beaujolaise

Chantons le bon vin de nos coteaux

Dans nos caves bientôt

S’empliront les tonneaux

Nous boirons à notre aise

Chantons l’automne qui s’avance

Tirons sur la barre du pressoir

Chantons l’amour de ce coin du terroir

De notre France

 

Comme l’avait fait mon père

Fidèle je suis demeuré

Dans mon village ensoleillé

Sulfatant et piochant sans me lasser

 

Et quand je remplis mon verre

De ce bon vin que j’ai créé

Je suis fier d’avoir ainsi travaillé

Au bien de l’humanité

 

...

 

Partager cet article
Repost0
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 18:28

derrière Thulon

Fin de journée près de lantignié

mures

 

Partager cet article
Repost0

Bienvenue

Sur le blog de Mauvaise Graine, le nouveau film de Nicolas Habas, produit par la CLC.

Ce blog est le journal de bord du court-métrage, de la préparation du tournage à la diffusion.

Vous y trouverez les portraits des différents membres de l’équipe ainsi que l'actualité du film.

Pour participer à la vie du blog, rendez-vous dans la FAQ.

Si vous souhaitez être régulièrement informé de l'actualité du film, inscrivez-vous à la newsletter !

  

Bonne visite !

Vial Florent (V.F.) 


Recherche